top of page
Rechercher

La santé mentale et la santé physique

Selon l’OMS, la santé mentale est un « état de bien-être qui permet à chacun de réaliser son potentiel, de faire face aux difficultés normales de la vie, de travailler avec succès et de manière productive, et d’être en mesure d’apporter une contribution à la communauté ».

Une bonne santé mentale peut se définir selon plusieurs critères :

- Nouer et entretenir des relations avec les autres

- Apprendre et s'enrichir intellectuellement

- S'épanouir professionnellement

- S'amuser et profiter de l'instant présent

 

Malheureusement, ces critères peuvent se voir bousculer par des facteurs négatifs :

  • Au travail : tâches lourdes et répétitives, heures supplémentaires, surcharge de travail ce qui peut générer du stress, des douleurs musculaires et articulaires, de la fatigue, des insomnies.

  • En milieu scolaire : l'apprentissage pour certains enfants ou étudiants peut être difficile du fait d'handicap ou de troubles divers (TSA, TDAH...), ainsi de la même manière peuvent se manifester du stress, de l'angoisse voir de l'aggressivité car certaines personnes ont des difficultés à gérer ses émotions et à s'organiser intellectuellement et émotionnellement

  • Au quotidien - à la maison : la gestion des devoirs, la gestion de l'intendance à la maison, la maladie qui devient difficile à porter, l'épuisement émotionnel et physique des aidants, un membre de la famille atteint d'une maladie ou d'un trouble qui génére du stress, de l'impuissance à gérer certaines situations.

  • La santé : il existe un lien entre la santé mentale et la santé physique à savoir que certaines maladies physiques (cancers, diabète, maladies cardio-vasculaires) peuvent provoquer une dépression chez certains individus touchés par celles-ci. Inversement, des personnes atteintes de troubles psychiques (troubles bipolaires, schizophrènie, dépression, anxiété, addictions…) auront plus de chances de développer ou d’aggraver des maladies physiques.

  • L'adolescence : Une étape de la vie qui peut être mal vécu par certains jeunes. Les variations d'humeur, les moqueries, les préjugés, un apprentissage scolaire difficile. Même si la plupart des difficultés disparaissent passé ce stade de l’adolescence, il ne faut pas négliger les symptômes importants.

  • Le vieillissement : le vieillissement est souvent accompagné de pathologies, de difficulté à réaliser des gestes du quotidien, à se mouvoir librement. L'entrée en institution peut être une source de stress et d'angoisse. Les douleurs musculo-squelettiques s'installent de plus en plus et rendent le quotidien compliqué. Une dévalorisation de son image s'en voit affectée.

 

Même si personne ne peut interagir sur l'environnement externe à chaque personne, la Réflexologie peut être une alliée :

- en diminuant le stress et l'anxiété

- en favorisant un sommeil réparateur

- en diminuant certaines douleurs

- en recanalisant l'énergie

- en tonifiant le corps

 

La Réflexologie permet à l'organisme de mieux faire face aux facteurs de stress, de contribuer au retour d'un meilleur équilibre physiologique et psychologique.

 

Plusieurs facteurs favorisent la santé mentale :

- Avoir de bonnes habitudes alimentaires

- Faire une activité sportive ou physique

- Dormir suffisamment

- Vivre dans un environnement sain et apaisant

- S'entourer de personnes bienveillantes

- Se fixer des objectifs professionnels et scolaires réalisables


La santé mentale et la santé physique sont indissociables.

Chacune a une influence sur la seconde.

Tout est une histoire d'équilibre et d'énergies positives.





1 vue

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page